Nylon Bar

L'apéritif en nylon

Miss Eva et le Boss en raccourcis sur la suggestion

Poster un commentaire

20 032215 6

Comme disait ce riant personnage, je résiste à tout sauf à la tentation. Mais la tentation ne vient pas toujours d’une manière spontanée. Si vous agitez un biscuit en évidence sous le regard de votre toutou préféré, il va vite comprendre que c’est pour lui. Le pauvre va devenir un peu foufou si vous tardez à le lui donner. Vous lui avez suggéré que vous alliez lui donner un biscuit, il n’y a pas de raison qu’il ne cède pas à cette tentation que vous avez allumée en lui.

En matière d’érotisme, il en va de même. Que ce soit animal ou humain, il appartient souvent à la femelle d’inciter son partenaire à faire autre chose que de jouer au scrabble. Si chez les animaux cet appel peut prendre des formes extrêmement diverses, chez l’homme ils sont moins nombreux, surtout on les connaît parfaitement bien. L’homme ou la femme peuvent se partager le rôle qui consiste à se signaler au sexe opposé. Cette tendance, essentiellement visible dans les pays occidentaux, s’est encore affermie depuis que la femme a plus ou moins conquis sa libération. Il reste que les critères diffèrent sensiblement dans ce qui peut paraître attractif chez l’autre sexe. Une belle bagnole, un beau mec bâti tout en muscles, une belle situation, peuvent être déterminants pour certaines femmes. Mais il est généralement admis que la femme est plus cérébrale, un homme cultivé, intelligent, ayant le sens de l’humour, peuvent aussi faire l’affaire au détriment d’un physique canon. L’homme, lui, est plus sensible à la beauté, au physique, sois belle et tais-toi n’a certainement pas été prononcé pour la première fois par un homme pionnier de l’émancipation féminine. Dans la plupart des cas, la femme a besoin de se sentir en confiance avant d’entamer une relation sérieuse avec un homme, l’homme peut trouver une femme désirable presque instantanément. 

La femme a un avantage certain sur l’homme, c’est là que nous entrons dans la suggestion, elle peut faire valoir toute une panoplie d’artifices pour se signaler à l’autre. Cela a toujours existé, du moins depuis l’antiquité, on ne sait pas trop pour la préhistoire où il semble que les vêtements étaient plutôt unisexes. La différence est moindre depuis quelques dizaine d’années, mais elle était parfois énorme dans le passé. De la femme, on ne voyait guère que la tête et de temps en temps un joli décolleté, c’est tout. Tout le reste n’était que suggestion, une invitation au voyage si l’on peut dire. J’imagine assez bien le visage congestionné de certains chevaliers revenant de guerre, reluquant une belle dame de la cour. Ils devaient avoir les armures chauffées au rouge, surtout à la hauteur de leur espace de jeu personnel. 

Passons les siècles et venons au temps présent. Le choix des critères a bien changé, pas tellement en nombre, mais plutôt en visibilité. Ce qui était caché dans d’insondables profondeurs, que seules les spéléologues attitrés avaient le droit d’explorer, ne l’est plus autant bien qu’il subsiste toujours une frontière, celle que l’intéressée veut bien poser. Nous sommes toujours dans la suggestion, mais en version light. Il ne reste souvent qu’une épaisseur de tissu, c’est justement elle qui donne tout son charme à la suggestion.

J’ai toujours adoré la suggestion, elle rejoint et s’accorde avec mon fétichisme. Ce fétichisme peut prendre des formes diverses selon la personne, c’est affaire de goût. Bien sûr vous vous doutez bien que pour moi il tourne autour du bas nylon. Il y a certainement très peu d’hommes qui ne fondent pas devant une dame qui porte des bas, même si celui-ci pour être associé à d’autres formes de fétichisme, il agit alors comme complément. Qu’une femme laisse suggérer qu’elle porte des bas nylons, le seul, le vrai, que vous aimiez la brouette cosaque, le tournevis enchanté, ou encore le presse-purée farceur… assaisonné avec une pincée de nylon… la femme chef d’orchestre mène son monde à la braguette!

Jouons au jeu de la suggestion, pour cela j’ai fait appel à la complicité de mon Ambassadrice, Miss Eva. Vous n’êtes pas sans ignorer, j’espère, qu’elle ne porte que des bas. Avec quelques photos qui n’en laissent rien paraître, sinon ce que vous pourriez apercevoir si vous la rencontriez, vous admettrez que la suggestion c’est très fort… 

20 032215 4

20 032215 3

20 032215 2

Et d’une manière tout aussi suggérée quelques…

20 032215 1

Merci à Miss Eva pour sa précieuse collaboration

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s